Carton d'achat

aucun produit dans le panier

Le système immunitaire selon l'enseignement tibétain : aperçu et conseils pour un bien-être global

L'agitation de la vie quotidienne, le sprint de fin d'année et les températures froides sont autant de défis pour notre système immunitaire. Dans un monde où nous sommes constamment entourés de facteurs de stress, il est de plus en plus important de prendre soin de notre système immunitaire.

Il existe une sagesse et des pratiques vieilles de plusieurs siècles qui peuvent apporter une contribution inestimable à la santé et au bien-être.

Pour approfondir ce sujet fascinant, nous avons invité Thomas Dunkenberger, naturopathe de renom et auteur de livres, à nous accorder une interview exclusive. Grâce à ses connaissances approfondies des principes et des techniques de l'enseignement tibétain, notamment en ce qui concerne le système immunitaire, il nous donne un aperçu d'un monde que beaucoup d'entre nous ne connaissent sans doute pas encore.

"Pouvez-vous expliquer les principes de base de l'enseignement tibétain en ce qui concerne la stabilisation du système immunitaire ?"

Thomas Dunkenberger :
"Le système immunitaire est une interaction complexe entre les organes et les systèmes d'organes les plus divers, par exemple le système lymphatique, la rate, la moelle osseuse, les muqueuses à l'intérieur des organes (par exemple la région intestinale), les revêtements internes des vaisseaux, ou encore le foie en ce qui concerne la formation du sang et les fonctions de détoxication. Mais au début, il y a toujours la chaleur de la digestion, car c'est là que commence le métabolisme et donc la construction du corps au niveau matériel. Il est donc très important pour toutes les parties du système immunitaire de veiller à une chaleur digestive saine.
Le niveau émotionnel-mental joue également un rôle décisif pour le système immunitaire, car dans la tradition tibétaine, on sait depuis des siècles que les niveaux spirituel, psychique et physique s'interpénètrent et interagissent constamment. On est également conscient, dans la doctrine constitutionnelle tibétaine, que les émotions négatives telles que la peur, la colère, le stress, l'avidité ou l'aveuglement ont des conséquences importantes sur tous les niveaux mentionnés".

"Quel rôle joue l'alimentation selon l'enseignement tibétain dans le maintien d'un système immunitaire sain ?"

Thomas Dunkenberger :
Il est extrêmement important de maintenir et d'optimiser les fonctions digestives, que ce soit pour prévenir les troubles ou pour traiter les maladies déjà installées. Comme décrit ci-dessus, la base du métabolisme est posée au tout début de la digestion et tous les organes et systèmes d'organes sont finalement formés par ce biais, y compris tous les organes du système immunitaire. Dans la théorie tibétaine des constitutions, on appelle cela la construction des composants corporels. L'essence alimentaire est d'abord formée à partir de la nourriture.
Et pour pouvoir former cette essence de manière optimale, il est important de s'occuper de sa constitution individuelle, car c'est d'elle que dépendent les aliments et le style alimentaire idéaux. Le style alimentaire optimal est un style alimentaire individuel basé sur la propre constitution. Le mieux est de commencer par faire un test de type.

"Y a-t-il des routines quotidiennes ou des exercices que vous pouvez recommander pour soutenir le système immunitaire selon l'enseignement tibétain ?"

Thomas Dunkenberger :
Étant donné que le rôle mental-émotionnel joue un si grand rôle dans l'activation et l'optimisation du système immunitaire, il est conseillé d'apporter un certain calme, une stabilité et une sérénité dans sa vie.
Ce n'est évidemment pas facile avec les exigences de notre époque. Mais en fin de compte, c'est la meilleure façon de préserver sa santé à tous les niveaux. En principe, cela commence dès le lever, par exemple en ne réglant pas le réveil trop tard et en évitant ainsi de commencer la journée dans l'agitation et la pression. Le fait de "renoncer" par phases à des stimuli permanents tels que la télévision, la radio, Internet, etc. est également une mesure judicieuse.
L'une des meilleures façons de trouver le calme et la sérénité est de se promener en forêt sans téléphone portable, sans écouteurs ou sans montre qui nous dise ce que l'on doit faire. On sait par exemple que lors d'une agréable promenade en forêt, jusqu'à 50 % de cellules immunitaires naturelles en plus sont produites après seulement une heure.
Le "renoncement" par phases à (par exemple à des stimulants) fait également partie d'une routine sensée au niveau du corps. En principe, toutes les routines devraient toujours s'orienter vers la constitution personnelle.
Pour un type Béké, il est par exemple conseillé de faire un peu d'exercice au lever et de boire 2 à 3 tasses d'eau bouillie encore très chaude. Pour les personnes de type Tripa, boire de l'eau safranée le matin peut s'avérer très utile. Pour cela, il faut laisser infuser environ 10 à 15 fils de safran dans un demi-litre d'eau pendant la nuit. On boit ensuite cette décoction froide le lendemain. Si quelqu'un présente une accentuation des poumons, la meilleure solution serait de se promener en forêt le matin. Si cela n'est pas possible, il faudrait au moins faire des exercices de respiration compensatoires, des exercices de concentration ou des exercices doux de LuJong, TaiChi ou ChiGong pendant quelques minutes.
Il est également important de ne pas se mettre la pression avec les routines quotidiennes, mais de les intégrer consciemment et calmement dans sa vie à long terme. Si l'on commence à regretter ces routines saines lorsqu'on ne les pratique plus, c'est que l'on est sur la bonne voie.

"De quelles saveurs de la nature notre corps a-t-il particulièrement besoin pendant la saison froide ?"

Thomas Dunkenberger :
Les saisons ont des effets subtils et plus évidents tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel et psychique, car les saisons présentent des pondérations différentes des éléments et la répartition individuelle des éléments se présente de manière différente selon la constitution de base. Il est recommandé d'adapter judicieusement l'alimentation à ces processus dynamiques du cours de l'année.
Lors du passage à l'hiver (novembre), il est important de manger suffisamment pour reconstituer le corps et le préparer au froid. Il faut privilégier les aliments sucrés, acides et salés. Les aliments protéinés sont également indiqués. Les soupes fortifiantes, les patates douces, les légumineuses, les noix ou les graines, par exemple, sont idéales à cet égard. Les goûts cités sont très utiles pour le passage à l'hiver, mais devraient ensuite être réduits de plus en plus au cours de l'hiver, et au plus tard lors du passage au printemps.

"Que recommandez-vous pour passer du froid de l'hiver au printemps ?"

Thomas Dunkenberger :
Au cours de l'hiver, il y a de plus en plus de froid et d'humidité, et on peut maintenant intégrer plus d'aliments épicés et amers dans le programme alimentaire quotidien. À partir de la mi-février environ, lorsque la force du soleil augmente à nouveau, il faut renforcer la chaleur digestive et éliminer à nouveau le "mucus" accumulé dans le corps pendant l'hiver.
Faire mijoter doucement un peu de gingembre avec de l'eau pendant quelques minutes et le boire chaud est une mesure simple et utile. Des bains chauds ou des "peelings" avec des pois chiches séchés ou autres sont également utiles en ce moment. La circulation et l'irrigation sanguine doivent être stimulées. Bien entendu, les formulas à base d'herbes tibétaines pour déclencher la chaleur digestive sont une autre bonne option. Les goûts sucré, acide et salé devraient être progressivement réduits au cours de l'hiver et remplacés par les goûts piquant, amer et astringent. Cela permet de "purifier" le corps du froid accumulé pendant l'hiver. Le foie se réjouit également d'une cure de régénération au printemps, le goût amer lui rendant de grands services. Et il est bien sûr également judicieux d'intégrer des formules tibétaines pour le foie et la bile dans le concept de purification.

Thomas Dunkenberger

Contact : [email protected]

Renforcer le système immunitaire de manière naturelle

L'interview du naturopathe Thomas Dunkenberger nous a donné un aperçu précieux de l'enseignement constitutionnel tibétain et de ses approches pour activer le système immunitaire.
L'importance de la chaleur digestive, des émotions, de l'alimentation et du changement de saison dans l'enseignement tibétain montre comment le corps et l'esprit peuvent interagir harmonieusement. Ces sagesses anciennes nous offrent des moyens pratiques pour promouvoir la santé et le bien-être dans notre vie moderne.

Nous espérons que ces connaissances t'inspireront également pour renforcer ton système immunitaire de manière naturelle.

Cette newsletter est publiée exclusivement en allemand.

Les informations de ce site sont traduites de l'allemand en français pour plus de facilité. Le droit allemand s'applique aux commandes. Nous invitons les visiteurs d'autres pays à consulter le site web spécifique à leur pays.

Faites le test de type maintenant & recevez une recommandation de produit individuelle.

Ton type de constitution individuel t'accompagne et te caractérise tout au long de ta vie. La compréhension et l'harmonie de ton type peuvent t'aider à traverser la vie avec plus d'équilibre et de confiance. Tu reconnaîtras mieux ce qui te fait du bien et ce que tu dois éviter.

Fais le test